Ajouter votre nom

Soutenez la mise en place d'un indice de réparabilité européen

Luttez avec nous contre les déchets électroniques !

Nous voulons réduire les déchets électroniques et permettre aux consommateurs de choisir en connaissance de cause si leurs appareils électroniques peuvent être réparés ou non. C'est pourquoi nous avons besoin d'un indice de réparabilité : un indice facile à comprendre qui montre à quel point il est facile de réparer votre appareil.

Dans le cadre des paquets législatifs sur la transition écologique de cette année, la Commission Européenne doit proposer un indice de réparabilité obligatoire à échelle européenne d'ici décembre 2021.

Rejoignez-nous dans notre action pour exiger de la Commission européenne que les fabricants indiquent si leurs produits sont facilement réparables ou non !

Nous connaissons tous ce problème : L'appareil électronique pour lequel nous avons payé tant d'argent cesse soudainement de fonctionner et il est beaucoup plus facile d'en acheter un nouveau plutôt que de le réparer.

Mais pourquoi en est-il ainsi ?

Les fabricants conçoivent de plus en plus d'appareils technologiques de telle sorte qu'il devient presque impossible de les réparer, avec très peu d'options autres que l'achat d'un nouvel appareil. Cette situation est particulièrement difficile pour les consommateurs qui n'ont pas forcément les moyens d'acheter un nouvel appareil. Mais c'est également injuste pour les réparateurs indépendants qui sont généralement en mesure de réparer votre appareil. Enfin, et ce n'est pas le moins important, cela nuit à notre planète, car nous consommons des ressources pour acheter de nouveaux appareils, alors que ceux que nous possédons déjà pourraient être réparés.

Pourquoi l'indice de réparabilité européen est-il important ?

L'indice de réparabilité permettra aux consommateurs de comprendre facilement la réparabilité d'un produit et de le classer en fonction de critères tels que :

  • la conception accessible du produit,
  • les outils nécessaires pour effectuer la réparation,
  • la disponibilité des pièces de rechange,
  • les prix des pièces détachées.

D'ici 2030, les prochaines initiatives législatives devraient prévoir que l'indice de réparabilité européen devienne un indice de durabilité en ajoutant une plus grande traçabilité et des informations sur les matériaux. Cet indice de réparabilité devrait également prendre en compte de nouveaux critères tels que la circularité d'un produit (durabilité, réparabilité, réutilisation, recyclabilité) et l'importance de son empreinte environnementale.

Cette politique "pas de données, pas de marché" permettra :

  1. d'économiser des millions d'euros aux consommateurs - c'est bon pour votre porte-monnaie
  2. de réduire des millions de tonnes d'émissions de CO2, de limiter la perte de ressources précieuses et de biodiversité, et de prévenir la dégradation de l'environnement - c'est bon pour la planète
  3. vous offrir plus de transparence en vous fournissant des informations fiables, ce qui renforcera la protection des consommateurs et leur confiance dans les produits et les marchés, ce qui se traduira par une consommation durable et une concurrence loyale entre les entreprises
  4. de vous orienter vers les meilleurs produits en vous donnant un classement impartial.

Mon appareil électronique sera-t-il facile à réparer ? Pourquoi savons-nous qu'un indice de réparabilité fonctionne ?

Depuis le 1er janvier 2021, la France est le premier pays européen à avoir mis en place un indice de réparabilité s'appliquant à 5 catégories d'appareils électroniques. Cet outil, prévu par la loi anti-déchets pour une économie circulaire, permettra aux citoyens français de s'informer sur le caractère plus ou moins réparable des objets technologiques.

L'Espagne envisage également un outil similaire - le ministre espagnol de la consommation, Alberto Garzón, a annoncé à l'occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs sa volonté de développer un indice de réparabilité espagnol.

Mais d'autres pays doivent rejoindre la France et l'Espagne dans leurs efforts pour fournir un indicede réparabilité. Nous déclarons que l'Union européenne doit montrer l'exemple.

Les consommateurs de l'UE ne devraient pas avoir des difficultés à comprendre quels objets ménagers et électroniques peuvent être facilement réparés. C'est notre chance de mettre fin à la culture du jetable.

Montrez votre soutien en signant la pétition !

Rosa d'Amato 🇮🇹 - Alviina Alametsä 🇫🇮 - Rasmus Andresen 🇩🇪 - Margrethe Auken 🇩🇰 - Damian Boeselager 🇩🇪 - Saskia Bricmont 🇧🇪 - Patrick Breyer 🇩🇪 - Reinhard Bütikofer 🇩🇪 - Anna Cavazzini 🇩🇪 - David Cormand 🇫🇷 - Bas Eickhout 🇳🇱 - Eleonora Evi 🇮🇹 - Sara Matthieu 🇧🇪 - Niklas Nienaß 🇩🇪 - Grace O'Sullivan 🇮🇪 - Piernicola Pedicini 🇮🇹 - Kira Peter-Hansen 🇩🇰 - Diana Riba i Giner 🇪🇸 - Manuela Ripa 🇩🇪 - Kim van Sparrentak 🇳🇱
Députés européens au sein du groupe Verts/ALE

📷 Photo by Ashkan Forouzani on Unsplash

- signatures

5 000

📣 Faites-vous entendre.

Avec votre soutien, nous pouvons mettre en place un index de répabilité européen. Rejoignez-nous et ajoutez votre nom.

Ceci est un champ obligatoire
Ceci est un champ obligatoire

Ceci est un champ obligatoire

Pouvons-nous vous tenir au courant ?

Erreur

Tilt

Ceci est un champ obligatoire

Erreur

Merci pour votre soutien.

Merci de partager nos demandes avec vos amis.