Gardons les OGM hors de nos champs et de nos assiettes

English - Français - Deutsch - Italiano

Dites à la Commission européenne qu'elle doit appliquer la réglementation européenne sur les OGM à tous les OGM et qu'elle doit cesser de chercher à introduire en douce des aliments génétiquement modifiés dans nos champs et nos assiettes, sans les tester ni les étiqueter.

Les entreprises de l'agro-business veulent introduire en douce des aliments génétiquement modifiés dans nos champs et nos assiettes, en prenant le prétexte de “nouvelles techniques génomiques”. L’industrie prétend que ces nouvelles techniques ne produisent pas d'organismes génétiquement modifiés (OGM) et qu'elles devraient être exclues de la réglementation européenne sur les OGM.

Mais en réalité, les semences produites à l'aide de nouvelles techniques de modification génétique comme CRISPR/Cas sont fondamentalement différentes des semences non génétiquement modifiées. Elles sont potentiellement dangereuses pour l'environnement et notre santé, et n'ont pas leur place dans une agriculture respectueuse de la nature.

La plus haute juridiction de l'UE a statué, pour le bien de notre environnement et de notre santé, que la réglementation européenne sur les OGM devait être appliquée aux organismes génétiquement modifiés à l'aide de nouvelles techniques. En vertu de la réglementation européenne, les organismes génétiquement modifiés doivent faire l'objet d'une évaluation stricte de leur sécurité, être étiquetés comme tels et rester traçables tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Pourtant, la Commission européenne veut modifier la loi pour exclure certains OGM de la réglementation de l'UE sur les OGM.

Cela signifierait que les agriculteurs, les fabricants, les détaillants et les consommateurs ne pourraient plus rejeter les produits génétiquement modifiés et opter pour des produits sans OGM.

Dans un premier temps, la Commission européenne demande aux Européens de commenter ce plan. On vous facilite la tâche : il vous suffit de remplir le formulaire et nous veillerons à ce que votre commentaire parvienne à la Commission européenne.

Au lieu d'affaiblir la législation européenne sur les OGM, la Commission européenne doit corriger ses faiblesses dans les domaines de l'évaluation des risques et de l'étiquetage des aliments génétiquement modifiés.

Rédigez votre propre contribution à la consultation de la Commission. Nous avons un projet de texte à votre disposition.

Martin Häusling (🇩🇪), Benoit Biteau (🇫🇷), Eleonora Evi (🇮🇹), Tilly Metz (🇱🇺), Michèle Rivasi (🇫🇷), Thomas Waitz (🇦🇹), Sarah Wiener (🇦🇹)

Membres du Parlement européen pour les Verts/ALE

Rédigez votre propre contribution à la consultation de la Commission. 👇

Nous avons un projet de texte à votre disposition, modifiez le à votre convenance.

Envoyez votre message à la Commission